Accueil - Economie du Pays de Brest - Filières structurantes

Filières structurantes

Economie bleue, santé, agriculture et agroalimentaire, tourisme, numérique, enseignement supérieur et recherche : revue des filières économiques structurantes sur le Pays de Brest.


La filière maritime

Plongée sur un champ de laminaires
Plongée dans une forêt de laminaires en mer d'Iroise (Yann Gladu)
Le maritime est une filière d’excellence sur le Pays de Brest, à la fois par les emplois générés et la diversité d’activités présentes. 27 000 emplois sont maritimes, soit près de 2 emplois sur 10 et 40% de l’emploi maritime breton. Le Ministère des Armées, premier employeur local, génère à lui seul 2,2 milliards d’euros de retombées économiques.

Brest rayonne à l’international par les Sciences et Technologies de la Mer : une dizaine de grands établissements spécialisés y sont implantés (IFREMER, UBO/IUEM, SHOM, Institut Paul Emile Victor…) et le Campus Mondial de la Mer fédère la plus grande communauté européenne de chercheurs.

Cet écosystème maritime accompagne un vaste champ d'activités industrielles du territoire (défense, architecture navale, construction et réparation navale, offshore, nautisme, pêche, aquaculture...). Il ouvre le champ aux filières d’avenir telles que les énergies marines renouvelables, grâce à des industriels (Naval Group, Eolink, Sabella...) et des infrastructures dédiées (terminal portuaire pour les EMR). Les bioressources marines tiennent également une place croissante, en témoigne la valorisation des algues dont les forces vives sont réunies au sein d’un Cluster algues (Algaia, JRS, Lessonia, Technature…).

  • 27 000 emplois maritimes
  • 40% de l’emploi maritime breton
  • 1 700 emplois dédiés à la recherche publique

 

La filière santé

Intervention chirurgicale au CHRU de Brest
Intervention chirurgicale au CHRU de Brest (Hugo Gayrard)
La santé tient une place centrale sur le Pays de Brest. Le Centre hospitalier régional et universitaire (CHRU) de Brest emploie directement 7 500 personnes et génère autant d’emplois indirects par ses dépenses et investissements locaux. Plusieurs établissements complètent le dispositif du CHRU, en particulier l’Hôpital d’instruction des armées (HIA) à Brest, le Centre hospitalier (CH) de Landerneau et trois hôpitaux de proximité à Lesneven, Saint-Renan et Crozon.

Cette concentration de compétences est à l’origine d’un nombre croissant d’entreprises innovantes : Imascap (assistance chirurgicale), Oxyledger (traçabilité pour l’orthopédie), E-medys (télémédecine, diagnostic médical) ou encore Intradys (imagerie médicale) illustrent cette dynamique.

Une capacité d’innovation qui se traduit également dans les travaux de 11 unités de recherche dédiées à la santé, dont 4 labellisées INSERM, employant 400 chercheurs de divers horizons (UBO, CHRU, INSERM, CNRS, IMT Atlantique). Le nombre de publications scientifiques (550 par an) a augmenté de 50% depuis 2013, un niveau proche de celui des sciences marines.

  • 21 000 emplois dans la santé
  • 6 000 étudiants
  • 550 publications par an

 

La filière agricole et agroalimentaire

Ferme à insectes de Savéol Nature à Guipavas (Franck Bétermin)
Ferme à insectes de Savéol Nature à Guipavas (Franck Bétermin)
Agriculture et agroalimentaire sont au cœur de l’économie bretonne et locale. Sur le Pays de Brest, cette filière compte 13 700 emplois et 2 100 exploitations agricoles aux activités très diversifiées (lait, porc, volaille, céréales, légumes). L’agriculture y façonne les paysages avec 118 000 hectares de surfaces agricoles, soit 57% du territoire, dont 6 000 ha en bio.

Le secteur agroalimentaire compte de grands groupes et équipementiers locaux : Even à Ploudaniel, Laïta à Brest, Eureden à Landerneau, Savéol à Plouogastel-Daoulas, la Sill à Plouvien, Kermad à Guipavas, Savel à Lannilis, Rolland à Tréflévénez, Kerhis à Châteaulin, ou encore Galvelpor à Landerneau.

  • 13 700 emplois agricoles et agroalimentaires
  • 200 exploitations en bio (+ 90 % en 10 ans)

 


 

Le tourisme

Le phare de Saint Mathieu à Plougonvelin
Le phare de Saint Mathieu (Eugenie Ragot)
Le Pays de Brest concentre de nombreux atouts touristiques avec un littoral de 600 km à couper le souffle, la presqu’île de Crozon, une rade exceptionnelle de 180 km² et la proximité des îles d’Ouessant et Molène… Les multiples circuits attirent les passionnés de randonnée à la découverte des pépites du territoire : les Abers, la côte des Légendes, les deux Parcs naturels de la destination (Parc Marin d’Iroise et Parc Régional d’Armorique) ou encore à vélo le canal de Nantes à Brest.

C’est aussi une destination de culture avec le Fonds Hélène & Edouard Leclerc plateforme d’exposition dédiée à toutes les formes d’art contemporain, Océanopolis grand aquarium et centre de culture scientifique consacré aux océans, et bien sûr des festivals emblématiques (Bout du Monde, Fête du Bruit, Astropolis...). Et tous les 4 ans des Fêtes maritimes internationales, occasion unique de visiter les plus beaux navires du monde et de s’initier à la diversité des cultures maritimes du globe.

Porte d’entrée de cette destination, Brest, labellisée ville d'art et d'histoire, propose des visites urbaines originales autour de lieux exceptionnels tels que les Ateliers des Capucins, plus grande place publique couverte d'Europe, desservie par un téléphérique urbain. C'est aussi une offre culturelle dense avec le musée des Beaux-arts, le musée de la Marine ou encore Passerelle centre d'art contemporain.

Brest terres océanes, Bretagne intense !
La destination Brest terres océanes vous aide à organiser votre séjour et propose une sélection de lieux incontournables.
  • 1er aéroport de Bretagne, 2 gares TGV, 4 gares maritimes
  • 450 km de GR dont le GR 34, référence pour la randonnée
  • 20 phares d’exception réunis sur « La route des phares »

 

Le numérique

Salle des marchés Crédit Mutuel Arkéa
Salle des marchés du Crédit Mutuel Arkéa (Simon Cohen)
French Tech Brest +, alliance de Brest avec Lannion, Quimper, Morlaix, fait partie du club restreint des 13 capitales French Tech. C’est la reconnaissance des forces en présence dans le domaine du numérique, avec 11 000 emplois sur le Pays de Brest.

La Fintech y tient un rôle majeur avec notamment le groupe Arkéa, à l’avant-garde de la digitalisation des activités financières et d’assurance, qui emploie 3 300 salariés sur le territoire et participe à l’essor de startups à fort potentiel. Dans ce secteur l’emploi local a progressé de 30% ces cinq dernières années.

D'autres entreprises dynamiques rayonnent dans des domaines variés : CHR Numérique (solution HACCP pour les restaurants), OVH (cloud computing), Move'N See (robots-caméras) ou encore OSO-AI (IA appliquée aux environnements sonores).

Et au croisement du maritime, de la Défense et du numérique, la cybersécurité maritime devient une nouvelle filière incontournable sur le bassin d’emploi, avec une chaire cyberdéfense des systèmes navals (Naval Group, Thalès, Ecole navale, IMT Atlantique, ENSTA Bretagne), la société DIATEAM et un Mastère spécialisé "cybersécurité des systèmes maritimes et portuaires".

L’implantation récente de l’école Microsoft AI à Brest renforce encore un peu plus l'excellence numérique du territoire.

  • 19 000 emplois numériques
  • 5 500 étudiants dans le numérique
  • 8 lauréats du Pass French Tech

 

L’enseignement supérieur et la recherche

village des sciences au Quartz
Village des sciences au centre de congrés du Quartz (PF Watras)
Brest compte 30 000 étudiants formés par une cinquantaine d’établissements, au premier rang desquels l'Université de Bretagne Occidentale (UBO) et 9 grandes écoles.

La recherche s'organise autour des thématiques suivantes : sciences et technologies marines, numérique, défense-sécurité, santé, agri-agro. A noter la 13ème place de l'UBO au classement de Shangaï en océanographie.

  • 30 000 étudiants
  • 2 800 étudiants internationaux
  • 2 100 publications scientifiques par an

 

Besoin d’en savoir plus avant de #Passeralouest et de vivre la #BrestLife ?

Plus d’infos sur le portail Brest Life

Bretagne